La CIMI est née de la volonté de quelques passionnés d’informatique du ministère de l’intérieur. Cette idée d’une communauté, lancée en 2011, prendra forme en 2013 sous l’impulsion du général Pappalardo, alors chef du STSI² (service des technologies et des systèmes d’information de la sécurité intérieure) qui encouragera l’initiative et fournira les moyens nécessaires à sa mise en place.

La communauté est devenue un vecteur pour rassembler les passionnés d’informatique, elle est également l’incarnation de la volonté de travailler de manière agile et propose une façon unique de travailler où se mélangent différentes cultures, formations, institutions et expériences au ministère de l’intérieur et au-delà.

A sa création, ses fondateur fixent ses lignes directrices en rédigeant des statuts, certes informels (puisque nous avons sciemment décidé de ne pas constituer une association 1901) mais qui constitue les valeurs fondatrices de la communauté : neutralité, indépendance et esprit de partage. Nous bénéficions de liens fort et de partenariats durables avec les acteurs du numérique au ministère de l’intérieur, par ailleurs, notre communauté est véritablement marqué par un esprit d’ouverture vers l’interministériel.

Le plus important a été de créer des ponts entre l’ensemble des agents, qu’important leur lieu d’affectation. Nous avons donc mis en place plusieurs mediums :

  • Un forum ;
  • Un compte twitter ;
  • Un wiki ;
  • Une adresse courriel de contact ;
  • Un salon Tchap ;

Pour favoriser cet esprit d’échange, les membres fondateurs ont lancé des sujets sur les forums mais également organisés des conférences, nommées « MIDITECH » qui se déroulent généralement à la Direction générale de la gendarmerie nationale (à Issy-lès-Moulineaux). Encore une fois, afin de permettre de relier l’ensemble des agents, ces conférences sont diffusées par visioconférence et enregistrées (sous réserve de l’accord des participants) pour être visionnée ultérieurement.

Voulant également inclure une dimension pratique, des WORKSHOP sont mis en place autour de thèmes divers tels que la cartographie ou PostgreSQL.

À ce jour, la CIMI comptabilise plus de 30 miditech’s, une dizaine de workshop et plus de 500 membres au sein de différents ministères (intérieur, finance, défense, santé) et collectivités territoriales.

Initialement constituée autour de l’informatique, la CIMI a désormais un objectif plus large : l’impact des nouvelles technologies et du numérique. Ce leitmotiv s’illustre au travers des sujets de miditech’s mais également des membres qui nous composent.

À titre d’exemple, le bureau s’est agrandi, accueillant en son sein des datascientist, des juristes etc.

Si la CIMI est animée par les membres de son bureau, c’est bien évidemment les 500 membres qui la composent qui font notre force et notre intérêt. Ainsi, c’est VOUS qui permettez à cette communauté de vivre, d’être un lieu de partage de connaissance et d’expérience.

De fait, n’hésitez pas à nous poser des questions, à suggérer des idées de workshop, de miditech’s et voire même de proposer votre plume pour rédiger des articles.

« We provoke #innovation, we don’t order it ! » Elon MUSK

Thème : Overlay par Kaira.